1 oct. 2016

Découvertes #3




Hello mes gribouilleurs !

On se retrouve le premier d'Octobre (bon anniversaire Isa ♥) pour faire la seconde éditions de ce topic mensuel. Si cette idée vous plaît, n'hésitez pas à commenter ! ;)

Si vous êtes blogueur, et que vous aimez cette idée, vous pouvez la reprendre, pas de souci ;) 


♦♦♦

Je vous rappelle le concept...
Le principe est de faire découvrir aux lecteurs une nouvelle série/saga de livres, écrite par une main, française ou non (même si je privilégie les sagas françaises en plaçant 2 papier dans le pot). Je met dans un bol des papiers de tirage au sort, avec inscrit dessus une liste de sagas françaises (lues, évidemment). Bien évidemment, la manœuvre s'effectue avec un/une témoin !



Vous êtes prêts ?

Go ! 

Je remue...
Je tire... Je lis ! 


 Et le gagnant est…

 ♦Oksa Pollock♦ , saga française écrite par deux auteures de plus en plus connues, Anne Plichota et Cendrine Wolf.

♦♦♦

J'adore littéralement cette série, un excellent mélange de magie, de complot, d'amour... on suit le personnage d'Oksa, jeune adolescente, qui se découvre des pouvoirs magiques. Accopmagnée de son meilleur ami Gustave, du ténébreux Tugdual, de son père Pavel et de sa mère Marie, elle va devoir assumer un pouvoir terrible : elle a hésité de sa grand-mère Dragomira, et est désormais la nouvelle gracieuse d'Edefia, et la seule à sauver les deux mondes d'Orthon et Occious, deux dangereux magiciens au pouvoir fabuleux...
Cette saga est absolumment captivante et addictive, avec un élan de jeunesse, de nouveauté, une écriture fluide malgré les deux plumes unies, et des personnages hors du commun...

Les Auteures
 
♦ Anne Plichota ♦

Nationalité : France
Né(e) à : Dijon 

 
 ♦ Biographie ♦

Après des études de langue et culture chinoises, Anne Plichota a séjourné quelque temps en Corée et travaillé en Chine. Elle a eu plusieurs métiers : professeure de chinois, aide-soignante, écrivain public, et bibliothécaire aujourd’hui.

Elle aime le travail ; la littérature anglaise et américaine ; la littérature gothique ; écouter les gens, leurs histoires, leur destin.

Auteure de Oksa Pollock qui est une série de livres fantastiques paru en six tomes dont Bernard Fixot, Président des Éditions XO et Thierry Desmichelle, Directeur général de SND, ont conclu un accord pour la cession des droits cinéma de la série Oksa Pollock. Le film sera coproduit par M6 avec sa filiale SND et le producteur américain Jim Lemley.

Sources : XOéditions et Babelio


♦♦♦

 
 ♦ Cendrine Wolf ♦ 

 Nationalité : France
Né(e) à : Colmar 

 ♦ Biographie ♦

Cendrine Wolf a fait des études de sport et travaillé dans le milieu socio-culturel, au sein des quartiers dits "difficiles".

Fonceuse, spontanée, déterminée, elle aime l’illustration, qu’elle a découverte sur le tard en autodidacte, la vitesse sous toutes ses formes et la littérature fantastique.


Sources XOéditions et Babelio



♦♦♦

 La Saga

     

La Saga comprend 6 tomes, de l’Inespérée à La dernière étoile. Elle se continue ensuite dans la saga Tugdual, du même genre jeunesse mais plus contemporaine et moins fantastique.

 


Je conseille cette saga prenante, ou nous voyer évoluer une jeune fille à laquelle on s’apparente quelque fois, entre les crises, l'adolescence, et ses pouvoirs surnaturels. L'action de ces livre est omniprésente, la plume très fluide bien que prenante, et comme je le dirais ci-dessus, les personnages sont très attachants. Nous avons affaire aux deux J.K Rowling françaises ! Oksa est très bien décrite, avec un caractère de feu bien à elle, et des sentiments ambigus qui vont avec la puberté. XO a bel et bien déniché des perles !


"Au début de l'histoire, la jeune Oksa, âgée de douze ans, sur le point d'en avoir treize, vient d'emménager à Londres avec sa famille. Cette dynamique jeune fille, très attachée à ses parents Marie et Pavel, est également très proche de son excentrique grand-mère Dragomira et de son grand ami Gus qui a déménagé en même temps qu'elle avec ses parents. Sa seule fantaisie est son rêve de devenir un jour une ninja.

L'histoire commence au moment où la famille Pollock s'en va précipitamment vivre à Londres. Le jour de la rentrée dans son nouveau collège, Oksa fait la connaissance de son professeur de mathématiques, le professeur McGraw, qu'elle ne tarde pas à détester, car cet homme, qui lui semble bien étrange, est de plus d'un abord très déplaisant. L'animosité que lui témoigne cet homme amène Oksa à prendre conscience d'une stupéfiante réalité : elle semble disposer en effet de dons surnaturels dont elle ne s'était jamais douté auparavant : elle peut envoyer des boules de feu, bouger les objets à distance, donner des coups de poings à ses ennemis sans les toucher, et s'élever à quelques mètres du sol. Cette découverte s'accompagne de celle d'une curieuse empreinte sur son ventre, qui ressemble à un hématome qui deviendra par la suite une étoile à huit branches.

C'est alors sa grand-mère qui lui révèle les raisons de ce mystère, en lui révélant les événements arrivés 57 ans auparavant : Dragomira avait alors dû quitter de force la terre fabuleuse d'Édéfia, dont elle était la Gracieuse ( la souveraine d'Edéfia ) héritière, accompagnée seulement de quelques personnes, qui se nommèrent les Sauve-Qui-Peut. Invisible aux yeux des Du-Dehors (les gens normaux), la terre d'Édéfia est désormais introuvable pour les Sauve-Qui-Peut, pour qui elle n'est plus qu'un Paradis Perdu. Et c'est Oksa, « l'Inespérée » qui va peut-être leur permettre d'en retrouver le chemin. 

C'est le jour de cette révélation qu'elle rencontre Tugdual, un Sauve-qui-Peut de 16 ans ténébreux, qui possède de nombreux pouvoirs qui feraient plus d'un envieux. Dès lors, les événements se précipitent : tout comme les Sauve-Qui-Peut et sa grand-mère Dragomira, Oksa est à son tour contrainte à la dissimulation de son secret. D'autant que le voile de mystère qui entourait sa famille se lève à ses yeux, pour lui laisser apercevoir la véritable personnalité de ceux qu'elle aime : sa grand-mère, bien sûr, mais aussi son propre père, Pavel, ainsi que son grand-oncle Léomido ; l'Homme-Fé aussi, le vieil Abakoum, et enfin le professeur McGraw lui-même — qui traîne derrière lui une longue histoire faite de traitrises et de noires convictions, qui s'avère être un Félon originaire lui aussi d'Édéfia — cet homme redoutable, le pire ennemi des Sauve-Qui-Peut, cherche à l'enlever, car Oksa peut lui permettre d'ouvrir le portail qui conduit à Edéfia."






 Cet article vous plaît ? Alors commentez ! Vous faites vivre le blog !

♦♦♦

N'hésitez pas à retrouver toutes les images du tirage au sort ici :

https://twitter.com/_Gribouilleuse_

1 commentaire:

  1. Oksa Pollock !!! <3 <3 <3
    J'adorais cette série que j'ai malheureusement lâché avant le dernier tome... Il faut que je m'y remette !

    RépondreSupprimer