18 juil. 2018

A la découverte du Japon... enfin, des mangas, quoi

Yo les gribouilleurs ! (expression de 2002, bonsoir).

Alors je suis consciente que le titre de cet article est légèrement hum clickbait comme on dit en anglais parce que je parle de découvrir le Japon alors je pense qu'on pourrait s'attendre au récit d'un travel... alors qu'en fait pas du tout. Genre la meuf reviens sur son blog pour parler de mangas, le truc le plus banal au monde. Je comprends votre déception la plus intense, bande de vieilles tong.

Il faut savoir que je n'ai, sans les détester, jamais vraiment aimé les mangas et tout cet univers, ça me paraissait totalement hmm farfelu (je prie pour qu'aucune personne fanatique de cet univers ne lise cet article parce que sinon je pense que ma vie ne va pas tarder à se finir dans un bain de sang effroyable). 



Même si ça n'a pas beaucoup de rapport, une de mes amies les plus proches a commencé à se passionner pour l'univers de la Korean Pop (K-pop pour les intimes) - si personne ne connaît ce terme, filez écouter le groupe BTS c'est un conseil, et vous comprendrez tout de suite mieux. Enfin tout ça pour dire que j'ai malgré moi été initiée à la culture Asiatique (sans vouloir faire d'amalgames entre tous les pays asiatiques, cela s'entends).

Et plus récemment, je me suis intéressée à un ouvrage énorme que tout le monde connaît de nom je suppose, qui s'appelle One Piece. Cet animé est l'adaptation de célèbres mangas homonymes qui retracent l'histoire d'un personnage qui souhaite réunir une troupe de pirates afin de trouver le One Piece, trésor perdu, et devenir le roi des Pirates (je ne vous en dit pas plus pour ne pas spoiler et aussi parce que je ne suis qu'à l'épisode 20/870. Oups, il va me falloir au moins un an et demi pour terminer la saga, qui s'est encore qu'à la moitié de son écriture). L'univers est riche et complet et les personnages plus que badass (pensez à moi quand vous regarderez et redites moi vos impressions sur Zoro), même si certaines scènes de combat sont longues et parfois super inutiles. Et cet aperçu m'a donné envie de continuer à m'immerger dans cette culture des animes et de la lecture à l'envers.

(Est-ce que mon intro est la plus longue du monde ? Totalement, d'ailleurs je ne vous en voudrais pas si vous la sautez pour passer directement à la chronique litt.)

Résultat : je me suis mise à tester plusieurs animes différents, de style, graphisme et histoire totalement différentes. Et j'ai acheté hier mon premier manga ! Jour à marquer d'une pierre blanche, vu qu'il y a un an je n'aurais jamais pensé en arriver la 😏

Passons à la chronique :  Je voulais juste vous prévenir que étant nouvelle dans l'univers, je vais plutôt donner un avis personnelle qu'une chronique poussée et analysée, j'espère que vous comprendrez.




***
**
*



Afficher l’image source

ORIGIN
Boichi
éditions Pika

*

Résumé
2048. Le Japon est relié à l'Eurasie par une ligne ferroviaire transcontinentale. Tokyo, sa capitale, est désormais le nid du terrorisme et du crime. Et dans l'ombre de cette mégalopole, lorsque la nuit s'installe, de mystérieux individus s'en prennent aux humains et les massacrent... qui sont ces êtres qui ne sont pas humains, et qui vivent cachés parmi eux ? Et qui est Origin, celui qui les pourchasse ?



⟶ Mon avis, résumé ?
Le résumé m'a beaucoup inspiré, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai décidé de prendre ce manga d'ailleurs écrit par un mangaka apparemment très connu et apprécié. N'étant pas fine connaisseuse du genre, je n'avais pas forcément envie de m'embarquer dans des récits interminables ou de longues saga à lire (type One Piece), mais plutôt dans un ouvrage divertissant aux belles illustrations et à l'intrigue solide. Pour l'immersion, elle a été parfaitement réussie : les graphismes étant parfaitement bien réalisés et encrés, très précis, rendent l'histoire captivante, même si certains dialogues ne sont pas forcément à la hauteur de mes attentes. Cependant, le style d'illustrations et la précision des détails m'a beaucoup emballée, notamment dans la représentation des corps robotisés et des outils techniques. J'ai pris beaucoup de plaisir à m'absorber dans la représentation de cet univers fictif et futuriste.
En bref, une lecture divertissante et très plaisante à dévorer en quelques heures ! Ce fut une bonne expérience, je vous en redirais très certainement des nouvelles.

Quelques planches issues du manga Origin :

193-196_ORIGIN_1-BAT.inddORIGIN_INTERIOR_PAGE_1ORIGIN_INTERIOR_PAGE_2



























J'espère que cet article un peu inhabituel vous aura plu. N'hésitez pas à commenter pour que je sache à quoi m'en tenir ! 

Gribouilleuse.



Origin - Manga



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire